Rowing

Rowing

Type d’exercice 

Exercice polyarticulaire à mouvement composé

Muscles sollicités 

Le rowing sollicite l’ensemble des muscles du dos (grand dorsal, grand rond) mais aussi les les biceps et secondairement les épaules et trapèzes. Le fait de maintenir la charge en position debout sollicite les lombaires, les fessiers et l’arrière des cuisses.

Exécution


Nous allons parler de l’exécution du rowing barre en pronation, le plus classique. Chargez la barre avec le poids requis. Mettez-vous en face de la barre, pieds écartés à la largeur des épaules. Penchez le buste en avant en gardant la cambrure naturelle des vertèbres et saisir la barre, mains écartées d’une largeur supérieure à celle des épaules. Remontez la barre, tête relevée, en gardant les genoux légèrement fléchis et tirer la barre vers vous au niveau des abdominaux. Lors du tirage, les coudes doivent toujours être parallèles au corps et le mouvement très bien contrôlé avec une contraction volontaire des dorsaux.

Variante


Le rowing peut être réalisé à l’aide d’une barre (droite ou coudée) en supination ou en pronation. Il est également possible de faire du rowing à la barre T grâce auquel il est possible de charger beaucoup plus lourd. Le rowing barre peut être remplacé par du rowing haltères à 2 mains ou en alternant chaque bras. Il existe également des machines de rowing où l’on est assis ou couché de face sur un banc. Il est également possible de faire du rowing inversé.

Ajouter un commentaire